En cours de chargement... Veuillez attendre quelques instants le chargement complet de la page
X

Archives - Saison 2008-2009

Du pain plein les poches (juin 2009)

Cliquez pour agrandir l'image

Du mardi 16 au samedi 27 juin 2009 à 20h30
relâche dimanche et lundi


De Matei Visniec
Avec Simon Hommé, Olivier Lenel et Felix Ulrich
Création collective sous l'œil attentif de Christian Labeau
Création musicale: Felix Ulrich
Production: Alter Ego asbl - Régie: Clivia Reyckers


"La seule chose qui compte c'est de le faire grogner, non? S'il est mort, ça ne compte pas, même si elle lui tombe dans l'œil, cette pierre, et s'il est vivant, même si elle lui tombe dans l'œil et qu'elle le lui crève, lui il va grogner, il va aboyer, non, et nous saurons qu'il est vivant, et c'est pour son bien, non?"
Qu'ils aient à sortir un chien d'un puits, à débarrasser Jésus cloué sur la croix d'une affreuse araignée qui lui entre dans la plaie ou à se préparer à la pauvreté par un stage de mendicité, trois personnages un peu déconnectés attendent le "miracle" pour que les choses changent.
Trois jeunes comédiens talentueux sortis fraîchement de l'IAD à LLN "repérés" par Christian Labeau, donneront vie à plusieurs personnages différents et au style unique de cet auteur né en Roumanie (interdit dans son pays entre 1976 et 1978 ) et plusieurs fois primé en France. Ses pièces illustrent notre condition d'être humain dans un mélange de drôlerie, de cynisme, d'absurde, de férocité et de poésie.
Du pain plein les poches… un spectacle corrosif et drôle, mais pas que, mais quand même!


Réservation au 02.511.33.95

Entrée: 12 € - Etudiant avec carte: 8 € - Et aussi Arsène 50
Art.27: 1,25 € (sous réserve d'envoi des tickets à l'avance pour les groupes)


Juin 2009 - Je Mange...  Moi non plus

Cliquez pour agrandir l'image
_
_Du mardi 9 au samedi 13 juin 2009 à 20h30__


Entre comédie et chanson, entre humour et poésie, un spectacle de fantaisies musicales qui se déguste à la petite cuillère.
Cabaret drôlement goûteux, servi par Fabienne Coppens, Marie-Christine Baeyens et Luc Van Grunderbeeck. C'est que le trio prend plaisir à vous faire saliver pendant plus d'une heure sans aucun aliment sur scène mais avec une pêche folle et des chansons à croquer .
Véritable panacée en ces temps dévorés par la malbouffe, ce spectacle rend hommage aux saveurs simples, au piment, à la douceur… bref, au goût de vivre tout simplement.
Le jeu complice et décomplexé, voire volontairement absurde des personnages confère un humour rafraîchissant à l'ensemble…
Je mange…moi non plus est une ode à l'authenticité, à la simplicité, au carpe diem.                Le Soir - 30 mai 2008

Avec Fabienne Coppens, Marie-Christine Baeyens,
Luc Van Grunderbeeck
Chansons écrites et composées: Fabienne Coppens
Ecriture et Œil extérieur: Muriel Verhoeven
Complicité musicale: Jean-Christophe Lefèvre
Costumes: Christian Guillemin - Régie: Clivia Reyckers
Maquillage: Laura Lamouchi - Production: Curieuze Neuz
Avec la complicité de Brillat-Savarin, Nino Ferrer, Marcel Proust,
Johnny Hallyday, les petits-beurre et les cornichons…


Régie: Clivia Reyckers


Mai 2009 - À part lui tout va bien 

Cliquez pour agrandir l'image

Du mardi 26 mai au samedi 6 juin 2009 à 20h30
Relâche dimanche et lundi


de Vincent Vanderbeeken
avec Marc De Roy et Vincent Vanderbeeken
Mise en scène: Céline De Bo


Huis clos masculin délicieusement sarcastique.
C'est l'histoire d'une rencontre entre deux hommes.
Qui sont ces hommes? Rien ne semble les lier.
Cependant, une sensation étrange, comme le sentiment curieux d'un rendez-vous.
Coïncidence? Passage obligé?
Et si un jour quelque chose d'essentiel rejaillissait par le biais d'une rencontre?
Vincent Vanderbeeken signe ici sa première pièce de théâtre.
Le texte a été écrit suite à une envie commune des deux comédiens de se réunir autour d'une nouvelle aventure théâtrale.

Régie: Clivia Reyckers


Mai 2009 : Comédie sur un Quai de Gare

Cliquez pour agrandir l'image

Du mardi 5 au samedi 23 mai 2009 à 20h30
Relâche dimanche et lundi


De Samuel Benchetrit
Mise en scène: Claude Enuset
Assistante à la mise en scène: Eléonore Meeùs
Avec: Catherine Claeys, Elsa Erroyaux,
Freddy Sicx et Stany Mannaert


Charles. Mais fallait le voir, il me parlait de toi, il me parlait de toi, de tes yeux, de ta bouche, d'un grain de beauté que t'aurais dans le cou que j'ai même pas remarqué, il était là avec tout le bonheur qu'il allait te donner… Alors moi je lui ai dit: Embrassez-la, mon vieux… Allez-y… Foncez sur ce quai, collez vos lèvres contre les siennes.
Michelle. Ouais, ben t'aurais pu lui dire de ne pas me renverser.
Vincent. Je vous ai pas renversée.
Michelle. Vous avez failli me péter la colonne vertébrale… C'est la première fois que vous embrassez sur le quai d'une gare?
Vincent. Ben oui.
Michelle. Ben ça se voit.
Une coproduction de la Compagnie Sans Souci et du Centre Culturel des Riches-Claires.

Régie: Clivia Reyckers

Avril 2009 : Haydn

Cliquez pour agrandir l'image
Ou la Sensualité Optimiste


Du mardi 28 avril au samedi 2 mai 2009 à 20h30


Pratiquement plus personne n'ignore que cette année tout le monde musical classique se mobilise pour célébrer le 200ème anniversaire de la disparition d'un des plus grands génies de la musique occidentale: Joseph Haydn. Partout, les organisateurs de concerts ont effectivement programmé la musique du très prolixe compositeur dans les salles les plus remarquables.
J'ai toujours terriblement aimé sa musique. J'ai donc imaginé réunir mes amis musiciens dans une ancienne cave voûtée un peu pareille à un "heuriger", comme on peut en découvrir dans les villages vinicoles sur les hauteurs de Vienne et où l'on sert le vin nouveau.
Le programme de musique de chambre, chaque soir différent, a été élaboré avec l'aide de tous les musiciens: duos, trios, quatuors, etc. et transcriptions pour instruments insolites  (clarinette, accordéon, saxophone). Vous pourrez le consulter en détail, à partir de fin mars sur le site www.lasamaritaine.be.
Lors de ces soirées semblables à ces fêtes dans lesquelles Haydn se produisait en compagnie d'autres donneurs de sérénades, l'hôtesse vous proposera les vins du Prince Esterhazy qu'il savait apprécier et dans lesquels il trouva probablement l'inspiration de certaines de ses œuvres.
Vous pourrez entendre parmi les musiciens de rêve et de la fête: Marie Hallynck, violoncelle - Muhiddin Dürrüoglu, piano Ronald Van Spaendonck, clarinette - Shirly Laub, violon - Frédéric d'Ursel, violon - Katerina Crichton, violoncelle - Gilles Cabodi, basson Philippe Thuriot, accordéon - Guy Penson, piano et clavecin Vincent Hepp, alto - Thierry Cammaert, hautbois et je tiendrai la flûte et le saxophone.               
Steve Houben



Régie: Clivia Reyckers


Accueil

Avril 2009 : Faran Flad

Cliquez pour agrandir l'image

Le dimanche 26 avril 2009 à 17h00


Heather Grabham: chant & flûtes
Jan Debrabandere: guitare & chant
Luc Pilartz: violons
Erwin Libbrecht: bouzouki, guitare & chant


Le nom Faran Flad provient de termes anciens qui signifient 'voyager en beauté'; c'est l'intention et le sentiment que ce groupe, formé en 2008, voudrait transmettre au public lors de ses concerts et sur le CD qui sortira prochainement. Son répertoire est un mélange de compositions personnelles et de pièces traditionnelles anglaises et irlandaises.
Heather Grabham est connue en Angleterre et en Belgique par sa participation dans le projet 'l'Autre Côté' (The Other Shore) concernant l'émmigration vers l'Amérique, avec Kadril.
Jan Debrabandere est un jeune guitariste qui joue entre autres avec Green Jacket (musique Irlandaise) et Paddy Murphy's Wife.
Le violoniste Luc Pilartz, que l'on ne présente plus, multiplie ses projets depuis plus de vingt ans (Panta Rhei, Trio Trad, Violon populaire en Wallonie, Trip to Ireland, etc.).
Erwin Libbrecht est un des fondateurs du groupe Kadril. Il joue du bouzouki irlandais et de la guitare.

Régie: Clivia Reyckers


Avril 2009 : Prête

Cliquez pour agrandir l'image

Marie Talbot


Du  mercredi 22 au samedi 25 avril 2009 à 20h30


Presque 20 ans de carrière et une liste étonnante de groupes, de styles, de lieux… Du jazz à la chanson française (deuxième prix et prix du public à la biennale de la chanson en 1996), du théâtre jeune public à la danse contemporaine, du piano à la batterie en passant par le chant et les percussions, Marie-Sophie T est une gourmande de la vie, de l'art et des expériences (elle a joué au Liban, en Syrie, au Sénégal, au Maroc, en Tunisie, au Pays de Galles, au Canada, en France, en Suisse, en Lettonie). Elle a participé à des spectacles de musique, de danse, d'impro, de théâtre jeune public, de théâtre, écrit pour le théâtre et le cinéma…).
On a pu la voir défendant les couleurs de la Belgique à l'Eurovision de la chanson en 2003 avec Urban Trad, puis le lendemain défendre un spectacle jeune public déjà joué plus de 500 fois et deux jours plus tard donner un stage de chant jazz, jouer au théâtre Le Public, accompagner la chanteuse Tchèque (Parrallèles de velours) ou Italienne (la Cucina Italiana), partir en tournée…
"Prête" est son premier CD de chansons. Elle écrit, compose, arrange, joue et chante ces 13 chansons qui parlent de vie, de mort, de faiblesses, d'absence, de rires, d'imaginaire.
Accompagnée de quelques musiciens de talent (Marie-Eve Ronveaux, Alexandre Furnelle, Philip Catherine, Frouch Dailly, Fabrice Alleman, Barbara Wiernik,...).
Pour fêter l'événement, les soirées prévues à La Samaritaine seront remplies de surprises différentes chaque soir.

Régie: Clivia Reyckers


Mars-avril 2009 : Emma

Cliquez pour agrandir l'image

Du mardi 24 mars au samedi 11 avril 2009 à 20h30
relâche dimanche et lundi

Ecrit et mis en scène par Dominique Breda
Avec Julie Duroisin
Aide à la mise en scène Laurence Adam
Relations de presse Stéphanie Gillard


David Bowie s'appelle David. Gustave Flaubert s'appelle Gustave.David a sorti Ziggy Stardust dans les années 70. Gustave a écrit Madame Bovary à une époque genre Moyen-âge. David est une star du rock, le symbole androgyne de toute une époque. Gustave est mort il y a tellement longtemps qu'on ne sait même plus très bien quelle tête il avait, sauf que c'était un gros moustachu.
Franchement, entre les deux, vous auriez choisi lequel vous?
Je m'appelle Emma, j'ai dix-sept ans et j'ai d'autres choses à me taper que Flaubert. Cette histoire est mon histoire.

Régie: Clivia Reyckers

Mars 2009 : ça s'est passé comme ça

Cliquez pour agrandir l'image

"Je quitte le Projet !


Du mardi 10 au samedi 21 mars 2009 à 20h30
relâche dimanche et lundi

Stéphanie Van Vyve, Dominique Rongvaux et Valéry Massion
Scénographie: Sandrine Clark
Photos: Eléonore Meeùs
Lumières: Xavier Chau
Régie: Clivia Reyckers


Scènes de la vie d'acteur: un jeune diplômé confronté à la dure réalité des castings alimentaires, des tragédiens classiques qui cachetonnent dans un supermarchés, un marionnettiste miteux qui anime des goûters d'anniversaire, une metteur en scène moderne à la pédagogie douteuse, deux comédiens hypocrites qui se complimentent en alexandrins, les déboires d'une jeune compagnie qui monte Ruy Blas, où comment deux acteurs endossent vingt rôles et quarante costumes?!
N'oublions pas non plus les chansons originales et les chorégraphies décalées qui rythmeront l'ensemble.
Bref, une heure quart de folie dans l'intimité des coulisses et des salles de répétition.

"Ces deux-là s'entendent comme larrons en foire et sont bourrés de talent."               
Le Soir


www.fairelemalin.com

Février 2009 : Un Poisson nommé Saphir

Cliquez pour agrandir l'image

Du lundi 2 au vendredi 6 mars 2009 à 20h30


de Stéphanie Blanchoud
avec Catherine Decrolier
mise en scène par Martine Willequet


Du jamais vu en Belgique:
l'autobiographie d'un poisson rouge. Ses moments forts, ses "eaux" et ses bas, ses coups de foudre et ses naufrages. Sans complexe, il se met à nu devant vous. Catherine Decrolier nous revient avec son premier seule-en-scène écrit par Stéphanie Blanchoud, mis en scène par Martine Willequet.

"... En un changement de faciès, Catherine varie les personnages. En un clin d'œil, elle nous met dans sa poche, sans jamais rater un effet comique, riche d'une assurance tant physique que verbale..."
Le Soir


Régie: Clivia Reyckers


Février 2009 : Darya de Martynoff

Cliquez pour agrandir l'image

Hors des Tiroirs


Le samedi 28 février 2009 à 20h30


De la brûlure à la jubilation, de la rébellion à l'autodérision. Ce spectacle est un cheminement en chansons
à travers les failles des humains vers leur bonheur.
C'est là que l'on rencontre Daria.
Simplement humaine.
Ce qu'elle a au fond du cœur résonne en chacun de nous. Emotion!
En complicité musicale avec Fabien Degryse (guitare)
et Sarah de Martynoff (voix).
En dehors de la scène, Daria est aussi auteur pour Maurane, Birkin, Moustaki…

www.dariademartynoff.net

Régie: Clivia Reyckers

Février 2009 : Manu Comté

Cliquez pour agrandir l'image

:Du mercredi 25 au vendredi 27 février 2009 à 20h30


Manu Comté: accordéon, bandonéon
Géry Cambier: contrebasse


Compositions personnelles, mais également: Chick Coréa, Bill Evans,  Jaco Pastorius,  Wayne Shorter, Hermeto Pascoal, Astor Piazzolla,  L. Francelli,  E. Gismonti,...

"L'accordéoniste et bandonéoniste Manu Comté possède  au plus haut degré le swing et la folie de ces musiques qui aiguisent les sens et emballent le cœur..."                (M.Dumont-Mergeay, La Libre Belgique)

"Comme une douloureuse beauté proche des vocalises humaines, voilà comment chante l'accordéon de Manu Comté auteur d'interprétations de grande virtuosité pleines de vie et d'intenses moments dramaturgiques"  (Liberta Culture).

www.manucomte.com


Régie: Clivia Reyckers

Février 2009 : Bal Tabarin

Cliquez pour agrandir l'image

Du mercredi 18 au samedi 21 février 2009 à 20h30


Pierre Christiaens: voix - Lodewijk Dedain: guitare et voix
Hans Mortelmans: guitare, accordéon, voix
Benny Van Acker: contrebasse - Alexandre Tripodi: violon
Michto, le swing flamouche de Bal Tabarin!


Bal Tabarin, ce sont trois musiciens gantois, un violoniste liégeois et un chanteur bruxellois (... dont le flamand se limite, en gros, à "astablief", "nog een tripel" ou "potferdeke"!) réunis par leur amour pour Django et pour la chanson.
Nos cinq joyeux lascars (primés aux Francofolies de Spa en 2007!) ont bâti peu à peu un univers poétique et vivifiant, rythmé par un swing irrésistible.
Leur spectacle est une sorte de kaléidoscope d'émotions (avec mélodies subtiles, solos débridés, textes tendres ou déchirants, chœurs jubilatoires…) qui convie le public, en toute complicité, à partager le charme et la formidable pêche de leurs compositions.
On en ressort le sourire aux lèvres, le cœur swinguant et la tête légère?!

www.baltabarin.be ou www.myspace.com/baltabarin

Février 2009 : Cave Canem

Cliquez pour agrandir l'image

Le dimanche 15 février 2009 à 17h00


Sébastien Taminiau: violon - Kryztof Meyer: accordéon diatonique
Benoît Minon: guitares - Pierrot Delor: percussions


Formé de quatre jeunes musiciens issus de milieux musicaux divers (classique, traditionnel, jazz,…), Cave Canem! propose un répertoire de musiques traditionnelles d'Europe, allant des  polskas ou des long dans suédoises aux gigues anglaises ou aux bourrées auvergnates en croisant par-ci par-là les gracieuses mazurkas, les gavottes bretonnes ou les magnifiques mélodies des balkans, le tout subtilement revisité grâce aux arrangements originaux signés par les musiciens du groupe. Quelques compositions personnelles viennent se glisser au détour du chemin au cours de ce voyage aux colorations musicales variées et parfois surprenantes.

Avec violon, accordéon diatonique, guitare et percussions, Cave Canem!, aussi à l'aise en concert qu'en bal, séduit par l'énergie, l'enthousiasme, la fraîcheur, l'émotion et la vivifiante complicité entre ces quatre musiciens talentueux.

::Régie: Clivia Reyckers

Février 2009 : A propos de...

Cliquez pour agrandir l'image

Du mardi 10 au samedi 14 février 2009 à 20h30


Des textes de Pierre Etaix & Jean-Louis Sbille
et une mise en jeu d'Adeline Testart

.
Un spectacle enchantant, philosophique et dramatique qui n'est pas pour les petits enfants.
Jean-Louis Sbille, seul en scène, présente "à propos de…" sur des textes de Pierre Etaix et de lui-même.
Le monde est bien trop vaste pour un homme seul. Un homme seul qui déteste les pigeons. Faut-il avoir pitié des pigeons? Faut-il cuisiner le pigeon avec des petits pois?
Et, comment savoir s'il y a des bêtes qui n'aiment pas les bêtes qui n'aiment pas les gens?

Une production SETADirrr & Théâtre en Morceaux.

www.sbille.net


::Régie: Clivia Reyckers

Février 2009 : Mon Opéra !

Cliquez pour agrandir l'image

Du mardi 3 au samedi 7 février 2009 à 20h30


Avec: Rachel Ponsonby
Mise en scène: Louis Spagna


Connaissez-vous l'opéra anglais? Vous pouvez le parcourir de la Cathédrale de Conventry aux bas-fonds de Soho, y croiser la reine Victoria et les stars de Bollywood, assister à un duo avec éléphant ou à une danse rituelle du feu. Tout cela sous la houlette de Virginia Davis qui a consacré 40 ans de sa vie à l'étudier et retrouve la fougue de ses 20 ans pour vous le faire vivre en direct. A ne pas manquer pour tout ceux qui veulent élargir leur culture vers des horizons insoupçonnés.

www.monopera.be


::Régie: Clivia Reyckers

Janvier 2009 : Barbara a capella

Cliquez pour agrandir l'image

Choix des textes, mise en espace, interprète: Eric PARISIS
Sculpteur: Marc MAUVE - Bande son: Alain PIERRE


"Dans la célèbre cave de la Samaritaine, la poésie de Barbara osée sans musique par un comédien habitué à tous les risques (…) Sur l'avant-scène, une sculpture haut levée: la tête de Barbara (…) Mystérieuse et forte présence due au sculpteur Marc Mauve.

A l'arrière-plan de la scène, le piano restera muet. Mais les mots habiteront toute la gamme des sentiments humains. Sur scène, comme un feu follet, Eric Parisis est partout à la fois: dans les situations les plus intimes et les plus extrêmes. Parfois, il chante, soudain, "a capella", comme si la musique s'imposait d'elle-même. Mais il y a une bande-son, concoctée par Alain Pierre, qui constitue, au fil de deux fois cinquante minutes, un lien omniprésent entre les textes. "Barbara a Capella": un voyage inédit avec la longue Dame brune qui nous prend le cœur et les tripes. Incontournable."                               
Vu et Approuvé: * * *                   
L. Norin, La Libre, 14 juin 2007

"… On retrouve dans "Barbara a Capella" l'Amour: celui qu'elle portait aux êtres mais également celui qu'Eric éprouve pour elle, jamais trahi, toujours fidèle. Aucun mimétisme mais une véritable interprétation pleine d'humour, de passion… "
Marie Aviles " Les Amis de Barbara, juillet 2008

::Régie: Clivia Reyckers

Janvier 2009 : C'es un monde comme cela que nous voulons !

Cliquez pour agrandir l'image

Du mardi 20 au samedi 24 janvier 2009 à 20h30


Cumali Bulduk, musicien (saz, chant, compositions)
Dahlia Mees, musicienne (violon, chant) - Eric Parisis, comédien
Textes de: Nasreddin Hodja, Nazim Hikmet, Chah Hatayî,  Yunus Emre, Asik Veysel, Hadji Bayram Veli, Asik Yoksul Dervis, Mevlana Djelâl-ud-dîn Rûmi, Pir Sultan Abdal


Sous l'oriflamme de cette clameur, nous osons dire que Poésie et Musique célèbrent leurs noces perpétuelles! Que la Spiritualité préside au Banquet des Amants de la Vie! L'Ivresse n'est pas une Fatalité mais un Hymne perpétuel, offert à ceux pour qui le Verbe chanté, est source d'indicibles lumières! Chante! Joue! Dis! Pleure et ris! Partage les perles de l'émoi, les pépites du Poème glané au fil des portées qui scandent l'Espérance.
Dahlia, Cumali et Eric vous invitent à une Odyssée sonore où les Mots dessinent des ponts au-delà du Bosphore. La voix des poètes turcs d'aujourd'hui et d'autrefois, hommes sages, soufis, humoristes, pèlerins du temps se mêlent aux chants pour engendrer l'émotion rare de l'âme et du cœur. C'est un monde comme cela que nous voulons!  Car il n'y en a pas d'autres de plus transcendants ! Que le Puissant Amour souffle sur nous!

::Régie: Clivia Reyckers

Janvier 2009 : Z

Cliquez pour agrandir l'image
Du mercredi 14 au samedi 17 janvier 2009 à 20h30


"Z"... C'est une allusion!
Une allusion à Zorglub, à un film de Costa Gavras, à la zététique, à un Zorro chanteur qui aurait écouté Led Zeppelin et Ferré dans une boîte de nuit hesbignonne en dansant comme un pantin désarticulé pendant des heures et en se disant que, finalement, ce qui compte, c'est ... zZz ...
Z... C'était Jeanmi avant! Mais Jeanmi en a eu marre de Jeanmi et Z est né...
Z... C'est comme "M" mais avec un z.
Z... C'est bien plus court qu'autre chose.
Z, c'est aujourd'hui Chaos et Fantaisies!
Jean-Michel Distexhe est héronnais, hannutois, bruxellois et a 30 ans. Il compose et joue avec Perrine (Perrine et Jeanmi) mais aussi avec Carl (gagnant de Musique à la française 2008) et sortira fin janvier 2009 son 1er album Chaos et Fantaisies coproduit par Rudy Coclet (Arno) en tant qu'auteur compositeur sous le nom de Z.

À La Samaritaine, c'est en version accoustique que vous pourrez écouter Z... Avec des cordes, des invités, des nouvelles chansons, de bonnes raisons, et aucune compassion, juste un peu d'empathie...

Il sera accompagné par Seb Maret (Rhodes, piano), Max Silvapulle (percus, harmonica, guitare), Sam Gerstmans (contrebasse,...),...

www.zzzz.be - www.lesterriblesenfants.be


"Dans ma Propriété, y a des chiens qui font le trottoir, y a des élus qui tiennent la garde, des technocrates qui servent à boire et trois peureux sous une mansarde..."  Z

Régie: Clivia Reyckers

Janvier 2009 : Dietrich en concert

Cliquez pour agrandir l'image

Le dimanche 11 janvier 2009 à 17h00


Dietrich est de retour à la Samaritaine…
Polyphonies vocales et musique envoûtante


Le groupe DIETRICH nous revient à Bruxelles, venu tout droit des profondes contrées wallonnes et de ses forêts celtes. Un concert aux sonorités étonnantes: polyphonies vocales, instruments anciens (vielle à roue, irish bouzouk, bendir,…) en fusion avec la musique électrique, le tout se mélange pour offrir à nos oreilles un véritable concert détonnant! DIETRICH nous emmène dans un voyage qui nous conduit vers nos racines et ranime les rythmes qui sont en nous. Dépaysement (ou repaysement) garanti!!

"Je vous avais conviés à vous joindre à nous mercredi soir (hier)pour aller à LA SAMARITAINE applaudir Jean-Luc DIETRICH et ses polyphonies vocales et autres instruments anciens et inhabituels...bref, un voyage dans le temps, dans le monde et dans nos racines... un moment vibrant d'émotions et de plaisirs, qui nous transporte loin de nos tracas journaliers et nous rend légers et apaisés... Voilà ce que nous avons ressenti et que nous aimerions vous faire partager... Allez-y sans hésitation, c'est un moment de pur bonheur!…"                Une personne du public - juillet 2007

::www.myspace.com/jeucdietrich

Régie: Clivia Reyckers

Janvier 2009 : Le Défilé

Cliquez pour agrandir l'image

Du mardi 6 au samedi 10 janvier 2009 à 20h30


Chanson française à textes et à personnages

Dorothée Maréchal: chant, musique, textes
Yvik Swan: piano - Isabelle Poitrenaud: textes
Aline Salve: œil extérieur, illustration


À l'Agence des Modèles Curieux, comme dans toute agence de mannequins, il y a un téléphone, une bookeuse, des castings et un site internet. Mais l'Agence abrite aussi le va-et-vient de personnages loufoques, dont le défilé ressemble étrangement à une parade de forains sortis tout droit d'un vieux film en noir et blanc…
Composée et jouée par Dorothée Maréchal, accompagnée au piano par Yvik Swan, cette "one-woman-comédie-musicale" puise dans la danse et le théâtre pour mettre en scène des chansons faisant la part belle à l'humour noir (la plume d'Isabelle Poitrenaud n'y est pas pour rien) et aux situations aussi absurdes que logiques. À travers la voix claire de Dorothée et son jeu expressionniste, le spectateur est partagé entre horrible, glamour, burlesque et sensibilité. Certains relèveront dans Le Défilé la critique d'une certaine société de l'image; d'autres dégusteront simplement ce spectacle imaginatif, grinçant et décalé.   

www.myspace.com/ledefile


Régie: Clivia Reyckers

Décembre 2008 : Explicites Lyriques

Cliquez pour agrandir l'image

Du mardi 16 au samedi 27 décembre 2008 20h30
relâche dimanche 21, lundi 22 et mercredi 24


avec Diana GONNISSEN, Maud PELGRIMS, Fabio GIANNOTTA, Geoffrey MOYAERT et Damien VIKLOVSZKI
Mise en scène de Jean Mark FAVORIN


"Explicites lyriques" invite le spectateur à découvrir ou re-découvrir de grands airs composés par des hommes (sauf une exception…) pour des femmes… Des rôles de coquettes, de putes, de guerrières, de mères, de femmes jeunes et ambitieuses ou matures et angoissées… 

Dans un décor minimaliste noir et doré, deux chanteuses vont faire passer le public du boudoir au bordel, d'Offenbach à ses successeurs, et pour finir à Broadway, qui perpétue la tradition du grand théâtre musical… On rira beaucoup, on apprendra quelques anecdotes, et l'émotion de naître…

Le tout dans un emballage de cabaret plutôt sexy (les femmes chantent, les hommes se déshabillent…) qui rappelle les soirées "Broadway bares" dont la mise en scène s'inspire.

Mais pas de panique le show se veut grand public…

Régie: Clivia Reyckers

Décembre 2008 : Ioanes Trio

Cliquez pour agrandir l'image


Le samedi 13 décembre 2008 à 20h30

Ioanes: guitare, chant
Riton: accordéon
Yanne: basse acoustique


Dans un cabaret oublié par le monde et ses chantres, une complainte, même mille fois oubliée, même mille fois humiliée fraye son chemin à travers des cordes vocales enrayées par d'improbables antécédents...
Un très beau voyage musical, un peu manouche, c'est l'univers de Ioanes que vous propose La Samaritaine, pour un soir seulement.

Régie: Clivia Reyckers

Décembre 2008 : Le Cirque des Mirages - Dans les Arcanes du Temps

Cliquez pour agrandir l'image

Du mardi 9 au vendredi 12 décembre 2008 à 20h30


De la brûlure à la jubilation, de la rébellion à l'autodérision. Dans les arcanes du temps! Les revoilà! Les deux protagonistes du "Cirque des mirages" sont de retour pour une nouvelle plongée dans les méandres du songe, de l'amour et de la folie; un hypnotiseur qui pénètre la nuit dans le rêve de jeunes femmes et profite impunément de leur charme, un artiste harcelé par un huissier de justice tout droit sorti d'une nouvelle de Gogol ou de Kafka, qui se verra obligé d'en venir au meurtre, un homme à qui l'on a greffé des mains de poète qui possède le pouvoir de transfigurer le monde mais se voit condamné à la plus grande solitude, un inventeur fou qui créé une machine capable de voyager dans le temps…
Pour Parker et Yanowski, l'aventure a déjà plus de huit ans. A l'époque, le poète se cherche un pianiste pour monter un tour de chant. Le hasard fait bien les choses: ces deux là se rencontrent et sentent immédiatement leurs exceptionnelles complémentarités. Osmose. Très vite, ils s'embarquent sur un premier spectacle, avec déjà cette même volonté de fouiller nos propres abîmes en conjuguant la magie du texte à celle de la musique et de la mise en scène.
Le Cirque va bien au-delà du spectacle, c'est une expérience totale, musicale, visuelle, textuelle, à la fois violente et poétique, dont on ressort forcément chamboulé. Difficile à définir, puisque tellement hors norme.
A ne pa rater!

Fred PARKER au piano et YANOWSKI au chant


Régie: Clivia Reyckers

Décembre 2008 : Violon Nomade

Cliquez pour agrandir l'image

Le dimanche 7 décembre 2008 à 17h00


Didier LALOY: accordéon diatonique
Vincent NOIRET: contrebasse
Fred MALEMPRE: percussions
Bernard ZONDERMAN: guitare et théorbe
Luc PILARTZ: violon et cornemuse
Invitée, Adeline GHILAIN: flûte traversière


Luc Pilartz est, depuis quelques années, considéré comme un des maîtres du violon traditionnel en Belgique. Il déchiffre, retranscrit, adapte et interprète des musiques d'ici et d'ailleurs en veillant à les confronter à des sonorités nouvelles et harmonieuses…

"C'est avec fougue et subtilité que Luc Pilartz vous invite à la danse et au rêve. Un voyage au cœur des musiques traditionnelles. En quelques instants, passant du Québec à la Suède via la Wallonie, la Turquie, la France ou la Roumanie, il vous fera découvrir les influences de nos voisins. Un témoignage de l'évolution de notre répertoire et de notre identité culturelle…"
(Didier Mélon)

Régie: Clivia Reyckers


Décembre 2008 : The Wild Party

Cliquez pour agrandir l'image

Du mardi 2 au samedi 6 décembre 2008 à 20h30


D'après l'œuvre de Joseph Moncure March
Mise en scène par Frederik Haùgness

Avec
Benoît Verhaert (paroles), Laurent Delchambre (batterie), Samuel Gerstmans (basse), Grégory Houben (trompette) et Mathieu Vandenabeele (piano)


Une étrange histoire d'amour, d'alcool, de sexe et de jazz.
The Wild Party nous plonge au cœur du New York des années 30, en pleine prohibition, quand les Blancs ont découvert le Jazz... Celui des Noirs. Chez Queenie et Burrs, la fête bat son plein, jusqu'à l'arrivée fracassante du ténébreux Mister Black qui fait chavirer le cœur de la maîtresse des lieux.
Comme un cri de rage des années folles, ce long poème écrit en 1928 et censuré dès sa sortie à Boston, raconte sans pudeur aucune, une nuit de débauche, un amour tragique, une fête sans lendemain: ça chante, ça danse, ça boit, ça sniffe, ça hurle, ça pleure, ça touche... ça transpire le jazz. Sur scène, un acteur et quatre jazzmen se fondent en un formidable quintet pour nous raconter cette histoire avec autant de mots que de notes, c'est du Jazz-Théâtre!

Régie: Clivia Reyckers

Novembre 2008 : La Fête

Cliquez pour agrandir l'image
CRÉATION


Du mardi 18 au samedi 29 novembre 2008 à 20h30
relâche dimanche et lundi


De
Slawomir MROZEK

Avec
Mathieu DEBATY
Laurent DENAYER
Fabien ROBERT

Mise en scène:
Alexandre
VAN DEN ABEELE

Costumes:
Myriam DELDIME

Musique:
Raphaël VENS


Après "Cendres sur les mains" de Laurent GAUDÉ (coup de cœur de l'émission 50° Nord), le Théâtre de l'Obsidienne présente sa nouvelle création: "La fête", une comédie satirique de Slawomir Mrozek.
Sur fond de danse polka, voici un spectacle qui amènera une bonne dose d'humour grinçant! D'un genre absurde et parodique, bien différent de celui de Beckett ou Ionesco, Mrozek impose sa vision satirique et cynique du monde, il dévoile une analyse profonde des comportements humains tributaires de leurs propres circonstances sociales, politiques et culturelles.
Un soir, trois jeunes égarés décident de sortir s'amuser dans une fête de province, ils entendent les voix et les rires issus d'une salle de fête. Cependant, une fois sur place, la salle semble déserte et la fête bien absente au rendez-vous... "Etrange! Il y avait pourtant bien du bruit et des pas!", "Où est la fête?", "Elle est où cette fête?"
Dans "La fête", il est urgent de s'amuser, d'exister. Peut-être est-elle aussi le prétexte idéal pour combler un vide?

Régie: Clivia Reyckers

Novembre2008 : La Mystérieuse Disparition de "W"

Cliquez pour agrandir l'image

Du mardi 4 au samedi 15 novembre 2008 20h30
relâche dimanche et lundi


De Stefano BENNI

Avec: Catherine DECROLIER

Traduction, adaptation et mise en scène:
Victor SCHEFFER

Lumières:
Alain COLLET

Photos et Musiques: Dominique BREDA

Création en français en août 2008 à Spa


Tout commence avec la naissance de "V", la plus belle petite fille au monde.
Malheureusement, quelques instants à peine après son apparition sur cette terre, "V" perd toute confiance en l'humanité...
Malheureusement, toute sa vie ne sera qu'une suite de désenchantements...
Malheureusement, toute sa vie elle va partir - en vain? - à la recherche de "W"...
L'autre.
Qui est "W"?
Qui est-il? Qui est-elle?
"W" ne serait-il (elle) pas tout simplement le double de "V"?
Heureusement, malgré toutes les déconvenues et désillusions
de "V", l'humour reste présent grâce à la folie et à l'ironie de l'auteur contemporain italien Stefano Benni.
"La Mystérieuse Disparition de "W" est une recherche incessante
de soi, une descente iconoclaste au plus profond de "V"
et donc - sans doute - de chacun de nous.

Régie:
Clivia Reyckers

Octobre 2008 - Or Propos

Cliquez pour agrandir l'image

Du mardi 28 octobre au samedi 1er novembre 2008 à 20h30


Concert pour voix et violoncelle écrit et interprété par
CLAIRE GOLDFARB


"Voici venu le temps d'écrire.
Il s'agit d'aller puiser là où l'accès est le plus ténu.
Toucher à cette voix.
Tendre à la rencontre ultime.
Celle de soi."

"Quelques-uns, oui, ici…
Quelques-uns de ces sons là ont atterris ici, dans ma gorge.

Et je ne sais pas pourquoi ce grand corps en bois
se met à surgir de nulle part et à soutenir cette voix-là.
Cette voix qui raconte dans une langue lointaine,
celle qui précède les mots."

Régie: Clivia Reyckers

octobre 2008 - Marina ou comment Herman de Croo m'a sauvé la vie

Cliquez pour agrandir l'image

Du mardi 14 au samedi 25 octobre 2008 20h30
relâche dimanche et lundi


De Luckas Vander Taelen

Avec
Luckas Vander Taelen
et dr. Kloot Per W

Mise en scène
Jan Hammenecker

Musique dr. Kloot Per W


Une coproduction
Théâtre de Namur/
Centre Dramatique/Charge du Rhinocéros

"D'amour, je pleurais comme un veau
sur mon vélo et la chaîne commençait à rouiller
à cause des larmes."

"La fraîcheur du comédien et son jeu décomplexé, rigolard, très nature, finissent par nous faire fondre."
(C. Makereel, Le Soir)


En septembre 1969, Herman De Croo, Ministre de l'Education Natio-nale,  impose la mixité dans les écoles d'état. Dans ce cadre, le jeune Luckas vit à Alost ses premiers émois amoureux. Elle s'appelle Marina et partage sa classe. Elle est brune et a 12 ans. Luckas en est fou d'amour… son ami Dikke Mich aussi… Luckas a un allié: une conscience lumineuse affublée des traits d'Herman De Croo qui vient se poser sur son épaule pour exciter sa libido… Luckas Vander Taelen, qui nous offre ici un témoignage authentique, drôle et  tendre, est une personnalité culturelle flamande de premier plan: chanteur rock populaire, il est en vrac réalisateur pour Strip-Tease, ex-député européen, le "Monsieur Cinéma" flamand, échevin à Forest…
Avec Marina, il nous propose une plongée salvatrice dans la Flandre des années '60, celle qui célébrait les premières victoires d'Eddy Merckx, qui chérissait le riz au lait Boss, découvrait les premiers supermarchés et sentait bon le savon Lux. Par l'anecdote, Vander Taelen nous fait mieux connaître cette Flandre et sa ville d'Alost, celle qui fait la fête 3 jours par an au carnaval et qui s'emmerde le reste de année. Si cette galerie de personnages nous arrive avec un caractère  ethnologique délicieux, Marina nous rappelle indirectement que flamands, bruxellois et wallons sont bien faits de la même terre. Et à ce titre, Marina est peut-être l'histoire de ce flamand qui sommeille en chacun de nous…

Régie: Clivia Reyckers

Octobre 2008 : Labyrintus Female

Cliquez pour agrandir l'image

Du mardi 30 septembre au samedi 11 octobre 2008 à 20h30
relâche dimanche et lundi


De et avec
Bénédicte Philippon et Mathilde Mazabrard


Labyrintus females est un spectacle entièrement dédié aux femmes, créé pour elles et par elles, elles en sont la matière première. Une sorte de slalom entre des femmes, qui diffèrent par leurs âges, leurs sensibilités, leurs priorités. On passe de l'une à l'autre, déshabillant leurs cœurs, leurs émotions, leurs ressentis, et les accompagnant dans leur profondeur autant que dans leur légèreté. On explore avec elles les rapports entre hommes et femmes, dans l'humour et la gravité, dans la poésie et dans la prose. Notre but n'est ni féministe, ni polémique. Il est avant tout un but d'expression, et la parole sera bien sûr aussi donnée à ces messieurs... Bref, un moment très féminin, adressé à tous et toutes!

Je n'invente rien; selon une étude, devant leur miroir, les hommes se voient plus beaux qu'ils ne le sont. Les femmes, c'est l'inverse. Quand on y réfléchit, c'est pas étonnant. (dans "Je n'invente rien")

Régie: Clivia Reyckers

septembre 2008 : Rallye de la Chanson Française

Cliquez pour agrandir l'image

Le Samedi 27 Septembre 2008


Brazuk à 21h

Marion Rouxin  (Fr) à 23h


Régie: Clivia Reyckers

Septembre 2008 : « LA CUCINA ITALIANA »


le jeudi 25 septembre 2008 à 20h30


De la chanson napolitaine au jazz contemporain

Avec Marie-Sophie Talbot (piano) et Cristina Marchi (voix)


Régie: Clivia Reyckers

Septembre 2008 : Stéphanie Blanchoud

Cliquez pour agrandir l'image

Les mardi 23 et mercredi 24 Septembre 2008 à 20h30


Accompagnée par
Jean-François Assy (violoncelle, basse, compositions)
Nicolas Stevens (violon, claviers)
Patrick de Schuyter (guitares)
Santo Scinta (batterie, percussions)


Rentrer dans un nouveau projet musical, construire un nouvel album, c'est avant tout construire autre chose, parcourir un univers qui peut coller à votre personne, vers lequel vous vous sentez attiré, construire un "tout" le plus cohérent possible, en restant fidèle à sa sensibilité mais en prenant des risques, en tentant de nouvelles choses... Ce deuxième album s'annonce plus poétique, plus acide peut être, musicalement complètement différent... Entre folk rock et acoustique, entre cordes et guitare électrique, un souffle nouveau...

Régie: Clivia Reyckers

Septembre 2008 : On ne me l'avait pas dit 

Cliquez pour agrandir l'image

Du mardi 9 au samedi 20 septembre 2008 à 20h30
relâche dimanche et lundi


De et par Véronique Gallo
Mise en scène de Jean Lambert
Avec le regard complice d'Amandine Letawe



Être mariée à un anglophone, penser aux tartes de tante Nénenne,  réinventer les ateliers créatifs avec ses trois garçons, oublier le matin de maquiller un œil, analyser la vie de Barbie et Ken, vouloir être la famille Ingalls mais rêver de JR et de Sue Ellen: voilà le quotidien bien banal de Marie-Anne Delapierre.
Un évènement va pourtant bousculer ses petites habitudes: elle est invitée à s'exprimer en public sur ce qu'elle pense de cette vie de femme, d'épouse, de mère et de ménagère. C'est un grand honneur. Tout est prévu. Tout sera parfait. A moins que de certitudes éducationnelles en aveux peu enviables, elle ne doive choisir entre le respect des normes sociales et une liberté dont le prix est bien plus élevé qu'elle ne le croit…

Régie: Clivia Reyckers


Septembre 2008 : Afota

Cliquez pour agrandir l'image

Du mercredi 3 au samedi 6 septembre 2008 à 20h30


Groupe franco-belge
Chanson française aux accents variés
Festif, ludique, émotionnel, théâtral, engagé


AFOTA est un groupe de chansons françaises avec un son original. En effet, ses différents membres viennent d'horizons musicaux différents (rock, chanson française, jazz, musique classique, rap, punk,...). Après de nombreux mois de travail et d'échanges, ils ont jeté des ponts cohérents et solides entre leurs différences de sorte que leurs diversités deviennent une force réelle.
Une particularité du groupe est le mélange des voix. C'est le mariage entre une voix aux accents rock, une voix aux influences jazz et une voix aux influences classique. Au départ d'ailleurs, le groupe n'était constitué qu'autour de ces trois voix. Puis, le temps passant, leur est venu l'envie et la nécessité de trouver d'autres musiciens.
AFOTA conçoit ses concerts comme des spectacles à part entière avec une véritable construction narrative entre les morceaux (mise en scène, utilisation de sketchs, d'histoires, d'éléments sonores et visuels,…). Sur scène, ils dégagent une grande énergie.

Régie: Clivia Reyckers



Copyright (C) 2006-2007. Tous droits réservés.Contactez l'auteur du site : garcia_philippe@yahoo.fr